Labosport Canada a testé des terrains d'entraînement et de compétition dans l'est du Canada, pour caractériser les performances sportives et esthétiques de terrains en gazon synthétique. Nous avons utilisé un nouveau logiciel d'imagerie mis au point par les équipes R&D de Labosport pour mesurer la dispersion du remplissage des gazons artificiels avant les matchs de la Coupe du monde féminine de la FIFA. La dispersion des granulats se produit lorsque le ballon rebondit ou quand un joueur ou une joueuse glisse sur le gazon. Le test mesure la quantité de granulat projeté. L’objectif est de ne pas avoir de différence entre un gazon synthétique et un gazon naturel afin d’apporter un confort visuel maximum aux spectateurs.

Notre logiciel d'imagerie capture et analyse les mouvements du matériau de remplissage au ralenti et en haute résolution suite au rebond d’un ballon ou d’une balle. Ces données sont traitées, et il est possible de juger du comportement du produit. Avec ces informations, les fabricants et les architectes peuvent concevoir des gazons artificiels adaptés pour différents sports comme le football, le baseball. Les joueurs souhaitent peu de splash, une vitesse de ballon et un rebond de balle adapté au jeu.