A l’occasion du sujet « Gazon Suspect » du magazine Envoyé Spécial du 22 Février, Madame Elise Lucet a évoqué des résultats d’analyses effectuées par notre filiale SYPAC. Elle affirme que les résultats de SYPAC ont été, pour un même terrain, sensiblement différents de ceux d’un laboratoire indépendant mandaté par l’émission, laissant ainsi planer le doute sur la fiabilité de nos résultats.

Elle ajoute que Labosport est « membre de l’association européenne des gazons synthétiques », par opposition à l’autre laboratoire, qualifié quelques instants plus tôt d’« indépendant ».

Cette façon de présenter les choses comporte un sous-entendu grave que nous ne pouvons laisser passer et que nous contestons vivement ici.

Pour cette raison, nous tenons à apporter les précisions suivantes :

  • La compétence, l’indépendance et l’impartialité de Labosport et de SYPAC sont auditées annuellement par le COFRAC,  instance nationale d’accréditation attestant la compétence et l’impartialité des organismes de test en France, dans le cadre des accréditations ISO 17025 des deux sociétés.
  • Labosport est agrémenté par le Ministère du Logement et de l’Habitat Durable depuis de nombreuses années en qualité de contrôleur technique au titre du code de la construction et de l’habitation. Dans le cadre de cet agrément, notre indépendance est là encore minutieusement vérifiée.
  • Le fait que nous soyons membre de l’ESTO (association européenne des gazons synthétiques) est une activité de représentation et de veille classique pour un laboratoire, qui n’entrave en rien notre indépendance. Nous participons par ailleurs à de très nombreuses autres associations professionnelles, dont certaines ayant trait aux terrains sportifs en pelouse naturelle.
  • Nous sommes le seul laboratoire qui offre la possibilité de commander en ligne des contrôles chimiques sur les granulats de remplissage (www.testyourinfill.fr). Cette démarche témoigne de notre volonté de contribuer à apporter la meilleure transparence possible sur le sujet et à rendre ces tests accessibles au grand public.
  • Enfin, le reportage comporte certaines erreurs, notamment, les granulats analysés sur le terrain UrbanSoccer de la Défense sont des granulats d’EPDM et non des pneus.

Partant de ce qui précède, nous avons écrit à la Direction de l’Information de France Télévision pour leur faire part  de notre incompréhension.

Par ailleurs, conformément à notre politique d’amélioration continue, nous leur avons demandé une copie du rapport du laboratoire tiers afin d’avoir la possibilité d’analyser les écarts mentionnés – qui sont usuels du fait du niveau infimes mesurés et de la variabilité des matériaux concernés

Nous tenons à remercier ici les clients et collectivités qui nous ont manifesté leur soutien et réaffirmé leur confiance.

L’équipe Labosport.